Des mensonges !

 

« Si tu ne veux pas devenir grosse ou si tu veux maigrir alors mange moins! »

Mais c’est la plus grosse menterie qu’on nous a raconté… On nous a expliqué ça tout croche!

« Rappettisse ton assiette tu vas manger moins » ou « calcules tes portions, tu manges trop »

HUM! Si on m’avait dit dès 15 ans que manger « des protéines » ça ne faisait jamais grossir et que ce qu’il fallait que je mange moins c’était des « sucres et glucides »… Y’en a une gang qui n’en serait pas là aujourd’hui!
J’ai toujours pensé que fallait mourir de faim pour maigrir !

J’aurais aimé qu’on m’apprenne les notions de base avant l’algèbre car je me nourris 3 fois par jour pis l’algèbre je n’ai jamais utilisé ca! Ah! Ah!

C’est vraiment du n’importe quoi!
Voila ce qui arrivait : après avoir mangé 1 steak j’avais encore faim ma mère me répondait:  » c’est assez 1 mange tes patates ou prends ton dessert « .
Mais ce qui aurait dû se passer c’est : « t’as encore faim, veux tu un autre steak » . J’aurais jamais eu à manger mes patates pis j’aurais pas eu faim pour un dessert plein de sucre et aussi, je n’aurais pas de poids à perdre !

Une autre affaire que j’entendais et que finalement, j’apprends aujourd’hui qu’on était dans l’champs: « manges le ton gâteau t’auras juste à aller faire le tour du carré demain en jogging » Oulala ! Quelle association un enfant fait ensuite? Que bouger ça permet de manger du sucre ! Wow!

Le problème est dans l’éducation, la compréhension qu’on fait des informations qu’on nous donne.
Un gros problème !

J’ai choisi d’allumer ma lumière de scepticisme et aujoirdhui, j’avale pas tout ce qu’on me dit !

Avec ENFAIM on comprend mieux la patante!

~Manger 2 steaks c’est mieux que de finir nos patates.

~Bouger ça ne fait pas maigrir mais ça tient en forme.

~Qu’il faut manger dans une grosse assiette si on veut maintenir son poids ou même en perdre.

~Rien ne sert de calculer il faut seulement manger à sa faim les aliments sans sucre !

~Que l’appétit d’une personne est directement relié à son poids, que chaque personne a SON MÉTABOLISME donc, il est logique que chaque personne ne consomme pas la même quantité nourriture donc, au diable les portions préconçues selon notre sexe… Mangeons à notre faim !

C’est dont l’fun manger !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *