Si j’avais su…

Si j’avais su ce que je sais aujourd’hui, j’ose croire que la nouvelle aurait été différente. J’espère que mon histoire vous aidera à voir qu’une saine alimentation ne sert pas seulement à avoir un beau corps ou un poids «idéal».

France

Jeune, ma famille avait de mauvaises habitudes, on mangeait gras, plein de sucre, BEAUCOUP trop de sucre, et ma mère nous disait «laissez faire les autres l’important c’est l’amour de la famille et on vous aime de même». C’est vrai, nous n’avons jamais manqué d’amour même que ma mère nous récompensait par des sacs de bonbons en nous disant que c’était parce qu’elle nous aimait fort fort et qu’elle était fière de nous!

Aujourd’hui, je sais que c’était sa façon, LA façon qu’elle avait apprise, de nous gâter et de nous récompenser. Ce n’était pas vraiment de sa faute, car la société y est pour beaucoup. Mais le but est de vous raconter comment j’en suis venue à ce retour en arrière…

OK, vous allez me dire que chacun a le physique qu’il doit avoir, y’en qui qui engraissent d’autres pas. Moi j’étais la jeune fille qui prenait du poids à chaque année et qui aimait manger des dessert parce que c’était ma récompense. Quand j’avais une belle note c’était l’fun, on allait manger une crème glacée, j’étais chanceuse! Et en plus, si j’avais un beau bulletin, on allait au restaurant et ma mère me permettait de choisir un dessert dans le petit présentoir qui tourne (WOW! VOUS SAVEZ QU’ILS SONT BEAUX LES DESSERTS LÀ DEDANS).

Aujourd’hui, j’ai 36 ans, un conjoint qui m’aime, 1 enfant que j’aime plus que tout et, depuis 2 mois j’ai appris que j’avais le cancer du pancréas… tsé le cancer qui est de plus en plus populaire et qui ne se guérit pas… Bon, ce n’est pas la première fois que vous entendez qu’un proche ou que quelqu’un de jeune, trop jeune, a un cancer… Ici la question n’est pas que vous me preniez en pitié, c’est la vie, MOI je ne peux pas retourner en arrière. C’est triste ce qui m’arrive, je ne le banalise pas, mais ce que je veux te dire, c’est de ne pas attendre une nouvelle comme ça pour commencer à t’informer sur ce qui est bon pour ta santé. Commence maintenant à prendre soin de ton corps comme tu prends soin de tes enfants, de ta maison, de ta voiture, de tes amies. Il y a des maladies qui se soignent oui, une fois que tu as le diagnostic mais pas la mienne. Si j’avais su...

Je n’aurais pas mangé autant de ces aliments qui sont nocifs pour ma santé. J’aurais appris à ma mère qu’elle avait d’autres façons de me récompenser parce que là, pendant 25 ans, j’ai été «intoxiquée» et mon corps me l’a fait payer. C’est de la faute de personne mais aujourd’hui, on le sait que ce n’est pas bon pour nous donc, ne prenons pas de chance. Prendre une chance d’avoir un cancer qui aime se nourrir du sucre. Prendre une chance de mourrir jeune.

Je me suis mise à lire beaucoup de choses sur le sucre, juste pour passer mes derniers moments à enseigner à mon conjoint et mon enfant que le sucre doit être secondaire dans leur vie et même qu’il est préférable de le mettre complètement de côté pour vivre en santé longtemps. Sérieux, le pancréas, c’est directement sa fonction de gérer tout ce que je mange !!! Alors, avoir su que j’en serais là aujourd’hui… Si on m’avait enseigné à modérer ma consommatino de sucre plutôt que de me récompenser avec! Je parle aussi des profs qui me donnaient des bonbons quand j’étais gentille! Et du coach de soccer qui nous payait la slush après une bonne game! Youhou ! C’est l’équivalent de fumer une cigarette à chaque fois…

Soyez conscients de ce que vous mangez, de ce que vous donnez à votre corps et vous vous assurerez d’une meilleure santé… Demandez de l’aide si vous trouvez ça difficile.

La santé, c’est ce que nous avons de plus précieux!

France